Demande d'admission

La demande d'admission administrative doit être effectuée soit en passant par le site du centre de coordination https://cdc.santesarine.ch/fr/formulaires, soit en appelant le 026 425 55 25 (du lundi au vendredi de 08h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00).

Dès qu'une place est disponible, vous serez contacté afin de fixer la date d'entrée et de régler tous les détails. Dans les plus brefs délais, un rendez-vous est fixé avec le résidant (ou son répondant administratif) et l'administration de l'EMS afin d'accomplir toutes les formalités d'entrée. Pour cela, les documents suivants sont nécessaires :

  • photocopie du livret de famille ou du permis d'établissement;
  • certificat d'assurance-maladie;

et pour autant qu'une demande de prestations complémentaires et/ou de subventions pour les soins soit envisageable, les documents suivants :

  • coupon de rente AVS et attestations de versement d'autres rentes (rente d'impotence, caisse de pension par ex.);
  • attestations bancaires ou du compte postal (au 31 décembre de l'année précédente);
  • dernier avis de taxation fiscale.

Vous avez la possibilité de visiter le HMS avant l'admission. Le cas échéant, veuilez prendre rendez-vous avec la direction (026 422 51 11).



Financement d'un séjour

La facture de l’EMS est composée des éléments suivants :

  • Le prix de pension ou coût hôtelier (chambre et repas). Le prix de pension maximum est fixé chaque année par un arrêté du conseil d’Etat.
  • Le prix des soins est fixé par les assureurs maladie et les institutions avec l’accord de l’OFAS.
  • Le prix forfaitaire pour les médicaments et l’assistance pharmaceutique.
  • Le prix de l’accompagnement est fixé chaque année, en fonction de la dotation en personnel, par le département de la santé et des affaires sociales.

Cette facture est couverte de la manière suivante :

  • Participation de la caisse maladie (par le biais de l’assurance de base) pour le prix des soins, des médicaments et de l’assistance pharmaceutique.
  • Participation personnelle du résident, au moyen de ses revenus (rente AVS, 2ème pilier, allocation pour impotent, etc.) et d’une partie de sa fortune suivant le montant de celle-ci.

Quand les ressources propres ne suffisent pas à couvrir les frais de pension et d’accompagnement, il y a deux aides qui peuvent intervenir :

  • Participation de la Caisse de compensation avec des prestations complémentaires. Ces prestations sont versées à la personne âgée.
  • Participation de l’Etat par une subvention au frais d’accompagnement via la LEMS.

Pour être complet, on ajoutera que la participation financière de la Caisse-maladie, ainsi que la participation aux frais d’accompagnement de l’Etat sont versées directement à l’EMS, ce qui diminue d’autant la facture que reçoit la personne âgée. Le solde est couvert avec les revenus personnels et les prestations complémentaires